Pr Pascal DEMOLY

Le dossier du moment

Allergies et Cannabis

medical marijuana in the hand of a doctor. cannabis alternative medicine

Parole d’Expert

Allergies stupéfiantes, Palme d’Or & Oscar !

Tabac, alcool, cocaïne, opioïdes, cannabis… toutes ces substances entrainent des dépendances, du fait notamment, d’une consommation régulière, même minime, et sont, de ce fait, néfastes pour l’individu.

L’une des conséquences souvent oubliées des addictions est leurs implications dans des phénomènes allergiques. En effet, l’exposition à la fumée du tabac est corrélée à une augmentation de la sensibilisation allergique chez les enfants et les adolescents1. La question est encore débattue pour les cigarettes électroniques comme le montre une récente étude coréenne chez les adolescents2.

Parmi les addictions, certaines demeurent un sujet tabou, malgré leur impact sociétal, notamment en raison de leur illégalité. En dépit du faible nombre d’études disponibles, la cocaïne, l’héroïne, et le cannabis, souvent associés, ont démontré leur impact sur le développement de l’asthme3. Pour l’allergie, en revanche, on peut isoler le cas du cannabis, qui est la principale substance illicite en France, en particulier pour les adolescents.

L’observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a estimé à 1,5 million le nombre d’usagers réguliers (au moins 10 prises au cours du mois) parmi les 11-75 ans, ce qui correspond à une prévalence de 3,6 % chez les adultes de 18 à 64 ans et de 7,2 % chez les adolescents de 17 ans en 20174.

Décrite pour la première fois en 19715, l’allergie au cannabis peut prendre différentes formes: par exemple, son pollen allergisant peut provoquer asthme et rhinites, son contact peut amener des urticaires ou autres réactions cutanées et son ingestion des troubles digestifs ou cardiovasculaires6 mais cela reste isolé en comparaison des risques allergiques liés au cannabis inhalé.

Ce n’est que très récemment qu’a été démontré un lien entre l’allergie au cannabis et les allergies alimentaires7. Ces allergies croisées sont maintenant connues sous le terme de syndrome Cannabis – Fruits/Légumes8. La cause principale de ce syndrome est la protéine de transfert lipidique (LTP) non spécifique « Can s 3 », allergène majeur du cannabis, dont la structure chimique est très proche d’allergènes présents dans de nombreux autres végétaux comestibles (pêche, pomme, agrumes, tomate, noisette…)8. Les LTP résistent à la chaleur et aux enzymes digestives, ce qui explique leur grande toxicité et les manifestations cliniques variées, parfois graves, que la plante soit crue ou cuite9.

À l’ère de l’allergologie moléculaire, des tests récemment mis au point permettent maintenant de détecter les LTP et leur nature exacte10. Ainsi, il devient possible d’identifier les allergies au cannabis et le syndrome Cannabis – Fruits/Légumes par une simple prise de sang11.

Je vous engage à lire le cas clinique associé au dossier, qui, bien que réel, n’est pas sans rappeler le film « Parasite » du réalisateur coréen Bong Joon-ho ayant cumulé Palme d’Or à Cannes et Oscar du meilleur film cette année. Un thriller qui réserve quelques surprises, dont une, qui nous concerne, directement liée à une expérience vécue par Bong Joon-ho !12*

Au-delà de l’impact délétère connu du cannabis sur la scolarité et l’augmentation du risque de suicide13, le cannabis est plus que jamais un sujet au cœur de l’actualité puisque son usage à visée thérapeutique se légalise dans de nombreux pays et fera prochainement l’objet d’expérimentations en France14*.

affiche parasite

* « Au collège, un de mes amis avait une allergie à la pêche. Nous pensions qu’il blaguait, aussi nous avons acheté une pêche, lui avons lancé, et tout son corps est devenu rouge. C’était très choquant, et nous avions honte de notre geste. »

 

Documents et liens utiles

  1. Strzelak A et al. Tobacco Smoke Induces and Alters Immune Responses in the Lung Trigerring Inflammation, Allergy, Asthma and Other Lung Diseases: A Mechanistic Review. Int J Environ Res Public Health. 2018; 15(5):1033
  2. Chung SJ et al. Novel tobacco products including electronic cigarette and heated tobacco products increase risk of allergic rhinitis and asthma in adolescents: Analysis of Korean youth survey. Allergy 2020. doi: 10.1111/ALL.14212
  3. Self TH et al. Asthma Associated with the Use of Cocaine, Heroin and Marijuana: A Review of the Evidence. J Asthma 2017; 54:714-22.
  4. OFDT. Drogue, chiffres clés. 8ème édition 2019.
  5. Liskow B, Liss JL and Parker CW. Allergy to Marihuana. Ann Intern Med 1971; 75:571-3.
  6. Decuyper I et al. Cannabis allergy: what the clinician needs to know in 2019. Expert Review of Clinical Immunology 2019; 15(6):599-606.
  7. Decuyper I et al. Le syndrome cannabis–fruits et légumes : une mise au point 2015. Rev Fr Allergol 2015; 55(7):480-2.
  8. Drouet M et al. Cannabis et allergie croisée alimentaire. Rev Pneumol Clin 2017; 73:190-3.
  9. Lavaud F et al. Manifestations cliniques de l’allergie aux protéines de transfert lipidique. Rev Fr Allergol 2009; 49:427-32.
  10. Masson H. L’allergologie moléculaire : intérêt et limites. Rev Fr Allergol 2011; 51:S24-8.
  11. Decuyper I et al. Cannabis sativa allergy: looking through the fog. Allergol 2017; 72:201-6. 142.
  12. El-Mahmoud S. Parasite’s Peach Scene was Based On A Real Thing That Happened To Boog Joon-Ho’s Friend. Cinemablend 2020. [En ligne] 27 Février 2020. [Consulté le 04/03/2020]. Disponibilité sur internet : https://www.cinemablend.com/news/2491028/parasites-peach-scene- was-based-on-a-real-thing-that-happened-to-bong-joon-hos-friend
  13. Silins E et al. Young adult sequelae of adolescent cannabis use: an integrative analysis. Lancet Psy 2014; 1:286-93.
  14. ANSM. Cannabis à visée thérapeutique en France : l’ANSM souscrit au cadre de la phase expérimentale de mise à disposition proposée par le Comité d’experts – Point d’information. [En ligne] 11 juillet 2019. [Consulté le 04/03/2020]. Disponibilité sur : https://ansm.sante.fr/S- informer/Points-d-information-Points-d-information/Cannabis-a-visee-therapeutique-en-France-l- ANSM-souscrit-au-cadre-de-la-phase-experimentale-de-mise-a-disposition-propose-par-le-Comite- d-experts-Point-d-information.

Pr Pascal DEMOLY

Pneumologue Allergologue (CHU Montpellier)

 

Cas Clinique

Publication commentée

Pr Pascal DEMOLY

Allergie au cannabis : ce que le clinicien doit savoir aujourd’hui

Ces dernières années, la légalisation du cannabis fait débat dans de nombreux pays. Il est déjà autorisé ou dépénalisé pour des usages médicaux et/ou récréatifs dans certains états comme le Canada, les Pays-Bas, l’Espagne, le Portugal ou encore certains états des USA.

Pr Pascal DEMOLY
Lire Plus

Point de vue du patient

Pr Pascal DEMOLY
Allergies et Cannabis

Chiffres clés et données.

.pdf | 255,29 KB

Voir Télécharger

Fiche Pratique

Pr Pascal DEMOLY
Allergies et Cannabis

.pdf | 355,65 KB

Voir Télécharger

Pour vos patients

Pr Pascal DEMOLY
Allergies et Cannabis

.pdf | 1,36 MB

Voir Télécharger