Le contexte

  • Augmentation de la prévalence des pathologies allergiques respiratoires (rhinite saisonnière et asthme) : près de 30% des adultes1
  • Allergies polliniques : résultats d’interactions avec l’environnement, notamment le climat et la pollution atmosphérique
  • Synergie entre élévation des températures et augmentation des concentrations de polluants dans l’atmosphère, et augmentation des risques de sensibilisation et d’exacerbation des maladies allergiques respiratoires2
  • Synergie entre élévation des températures et sport de plein air
  • Nécessité d’évaluer les facteurs de risque pour proposer une prise en charge adaptée

Pr Pascal DEMOLY

Pneumologue Allergologue (CHU Montpellier)

Vous souhaitez partager avec nous un tableau clinique ayant retenu votre attention?