city running

Le contexte

C’est en tout cas ce que pense une jeune femme de 21 ans. Sportive, elle a pour habitude de pratiquer une activité sportive régulière : endurance, randonnée. Rien d’exceptionnel en soi sauf que, dans son cas, cela aurait pu un jour très mal se terminer.

Elle a en effet présenté, à cinq reprises, une anaphylaxie  induite par l’effort (AIE). Il s’agit d’un syndrome clinique rare caractérisé par des manifestations d’anaphylaxie cutanées, respiratoires, digestives et cardio-vasculaires au cours ou au décours d’un effort inhabituel. Des variations de température ou d’humidité, des médicaments (essentiellement les anti-inflammatoires non stéroïdiens), le cycle menstruel, des amalgames dentaires, la saison pollinique ou l’ingestion de vers de farine sont parfois identifiés.

Découvrez l’histoire clinique atypique de cette jeune femme rapportée par le Dr Queuche.

Vous souhaitez partager avec nous un tableau clinique ayant retenu votre attention?