3d illustration of larynx trachea bronchi.

Le contexte

  • 300 millions de personnes asthmatiques dans le monde, dont 4 millions en France1, 2
  • Cause allergique retrouvée dans 80 % des cas3.
  • Nécessité de réaliser des prick-tests pour identifier l’allergène responsable et optimiser la prise en charge.

 

L’histoire

  • Coralie, 35 ans, vue en consultation pour une rhinorrhée chronique, avec aggravation des symptômes entre septembre et décembre 2017.
  • L’interrogatoire retrouve une rhinorrhée aqueuse antérieure, un prurit oculaire, une obstruction nasale et des éternuements sans anosmie.
  • La patiente est non-fumeuse mais rapporte un tabagisme passif lié à son entourage.

Pr Philippe DEVILLIER

Pharmacologue (Hôpital Foch Suresnes)

Vous souhaitez partager avec nous un tableau clinique ayant retenu votre attention?