medical illustrate

Le contexte

  • L’asthme et la rhinite allergique sont 2 maladies fréquemment associées1. 
  • Caractérisée par des symptômes spécifiques (obstruction nasale, rhinorrhée, douleur faciale, perte de l’odorat) la rhino-sinusite chronique est associée à l’asthme sévère2, 3.
  • Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) sont connus pour exacerber les symptômes nasaux3. 
  • Cette corrélation a été décrite pour la 1re fois en 1922 par le Dr Fernand Widal. La triade de Widal est aujourd’hui connue comme l’association d’une hypersensibilité aux AINS, un asthme et une polypose naso-sinusienne3.

 

L’histoire

  • Henri, 55 ans, suivi depuis l’âge de 6 ans pour un asthme.
  • À cette période, le patient développe des symptômes respiratoires lors d’exposition à la poussière. Cependant rhinite persistante depuis l’enfance.
  • Cet épisode n’a entraîné ni passage aux urgences, ni hospitalisation.
  • Antécédents familiaux : grand-père maternel et mère asthmatiques.

Pr Frédéric DE BLAY

Pneumo-allergologue (CHRU Strasbourg)

Vous souhaitez partager avec nous un tableau clinique ayant retenu votre attention?